CA VA ALLER MADAME

Estelle Charrié

Voici un regard intime posé sur les victimes du Médiator et des lobbys pharmaceutiques qui exploitent la fragilité et la détresse de la population: ici une femme d’âge mûr, seule dans son appartement, oubliée par la société dans son corps vieillissant.

Le Benfluorex est un médicament commercialisé de 1976 à 2009 sous le nom de Médiator. Il avait, entre-autre, la propriété d’être un coupe faim et était ainsi souvent
prescrit pour aider à perdre du poids (ou parle d’un caractère anorexigène).


Le scandale du Médiator est particulièrement touchant pour sa portée féministe, car il dénonce la violence avec laquelle la société observe, juge et condamne le corps de la femme, la poussant ainsi vers la recherche de solution miracle et médicamentée.

En 2010, le Dr. Irène Frachon publie le livre Mediator 150 mg : combien de morts ? qui dénonce les nombreux effets secondaires graves qui ont causé la mort de plusieurs patients et qui furent passés sous silence par le laboratoire Servier, fabricant du Médiator. Jacques Servier, fondateur et dirigeant des laboratoires, sera jugé en 2017 pour « tromperie aggravée, escroquerie, blessures et homicides involontaires et trafic d’influence ».

Licence CC BY-NC-ND 4.0

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s